Champs électromagnétiques très hautes fréquences en mesure continue

Eléments concernés : Antennes-relais, téléphonie sans fil, DECT 1,8 GHz, DECT 5 GHz, téléphonie mobile GSM 900 MHz, téléphonie mobile 1,8 GHz, UMTS 2,2 GHz, Wi-fi, radiocommunication, radiophonie, émetteur radiodiffusion, micro d’écoute et de surveillance, radar, sites industriels, activité médicale….






Le système Mesures en continu permet de contrôler à distance à partir d’un centre de contrôle informatisé et de surveiller de nombreux lieux sensibles ( écoles, hôpitaux, voire autres lieux) se trouvant à proximité d’émetteurs de rayonnements électromagnétiques. Il peut aussi permettre, pour les personnes électro-sensibles, de connaître les pics d'émission à tous moments de la journée.
Les stations de surveillance en continu mesurent les niveaux de champ électromagnétique (24h/24) et les transmettre régulièrement au Centre de contrôle.
Le champ électromagnétique est mesuré au moyen de sondes triaxiales qui permettent une lecture du champ composite au complet provenant de toutes les directions spatiales.
Le système de commande informatisé est conçu pour l'intégration directe via l'Internet et permet aux utilisateurs autorisés de suivre les stations de surveillance de n'importe où, ceci avec une connexion Internet.
En outre, les données recueillies peuvent être publiées pour les rendre disponibles à consulter par toute personne intéressée.










La sonde donne à l’écran la somme de toutes les émissions perçues et permet ainsi de savoir si la somme des puissances perçues est en accord avec la législation. Les résultats sont exprimés en Volt/mètre, Ampère/mètre, Watt/mètre carré ou encore mWatt/centimètre carré.
Les mesures sont effectuées sur une durée de 3 jours ou plus, avec des sondes de différents choix :
GSM900, GSM1800 et 3G ou 100 MHz à 8 GHz



RISQUES SANITAIRES

Eléments concernés très hautes fréquences: Antennes-relais, téléphonie sans fil, DECT 1,8 GHz, DECT 5 GHz, téléphonie mobile GSM 900 MHz, téléphonie mobile 1,8 GHz, UMTS 2,2 GHz, Wi-fi, radiocommunication, radiophonie, émetteur radiodiffusion, micro d’écoute et de surveillance, radar, sites industriels, activité médicale….


Très Hautes Fréquences : pénétration du corps humain

Comme on peut le voir sur le schéma, les très hautes fréquences SHF (radars, micro-ondes) ne pénètrent pas le corps humain dans sa totale profondeur mais dans sa superficialité. Cela n’est certainement pas sans incidence car dans les parties superficielles du corps humain se situent des tissus très fragiles (articulations, glandes endocrines, cerveau, nerfs périphériques…)



Hyperthermie due aux champs hautes fréquences

Si une personne est exposée à des champs de très hautes fréquences, les tissus vivants peuvent subir une augmentation de température. Cela peut concerner le corps entier ou une partie du corps. C’est ce qu’on appelle l’hyperthermie. Plus les puissances seront fortes et plus l’échauffement sera important allant jusqu’à l’apparition de brûlures superficielles ou profondes.


Hypersensibilité électromagnétique Electro-sensibilité

De nombreuses personnes se plaignent de symptômes, quelques soit le type de champ électromagnétique et plus particulièrement par rapport à ceux provenant des très hautes fréquences. Il n’est pas rare que ces personnes présentent comme symptômes une fatigue physique , des douleurs musculaires, une irritabilité, des troubles du sommeil, maux de tête, vertiges, dépression…
La question qu’il faut se poser est de savoir pourquoi ces personnes sont devenues sensibles. Sans doute parce qu’elles ont été exposées de façon continue à des champs électromagnétiques…L’organisme a pu saturer et s’exprimer par ces troubles. De plus en plus de personnes présentent une hypersensibilité, quelque soit l’âge, le sexe ou l’origine de la personne. Il n’est pas exclus que des personnes hypersensibles présentent des terrains réceptifs à d’autres pollutions ou que des personnes allergiques ou vulnérables deviennent électro-sensibles.
L’électro-sensibilité pourrait être également amplifiée par d’autres désordres liés à d’autres sensibilités allergiques, physiques ou psychiques. Ce syndrome d’intolérance environnementale pourrait être réversible une fois que le principe de perméabilité physique ou psychique serait identifié.
L’électro-sensibilité ne semble pas être une maladie mais plutôt être une conséquence ou une réaction d’effets des ondes sur un terrain prédisposé ou fragilisé.


Pour obtenir un devis pour cette étude

Le prix de cette étude est fonction du déplacement et du nombre de jours d’utilisation de la sonde en continu. Il peut s’agir de forfait.


EXPERTISE CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES TRES HAUTES FREQUENCES EN CONTINU



PARTICULIER

ENTREPRISE OU COLLECTIVITE

Cliquez sur la case concernée







PARIS ESPACE ECO - POLLUTECNIK 2013 - Mentions légales -
Création de site internet: Cianeo