Moisissures

Détection, quantification, identification

Eléments concernés : Chambre, logements, lieux de travail….
Les moisissures sont des organismes vivants, nuisibles à l’intérieur de l’habitat, qui peuvent apparaître sur différents matériaux - le bois, le placo-plâtre, le carton, le plâtre, les matériaux cellulosiques (papier-peint), les meubles ou encore dans les systèmes de ventilation produisent des particules microscopiques appelées spores; celles-ci peuvent se retrouver en suspension dans l’air. Leur présence est facilité par l’absence de renouvellement d’air et l’humidité. La chaleur de l’air ambiant amplifie leur développement.
Si l’humidité ambiante est insuffisante, elles deviennent inactives même pendant plusieurs années mais restent toujours prêtes à croître lorsque le milieu humide redevient favorable. Au contact d’un courant d’air, les spores se libèrent et peuvent coloniser d’autres surfaces.






Il existe plus de 100 000 espèces de moisissures. Plusieurs peuvent produire des spores toxiques qui peuvent affecter gravement l’état de santé allergie respiratoires, hémorragie pulmonaire, altération du système immunitaire, stress, cancer.
Dans l’habitat, les moisissures sont très souvent présentes à causes de différents problèmes ou désordres liés à la conception propre de la construction : Fuite d’eau, points de rosée l'hiver (condensation l'hiver sur les murs due à un manque d’isolation), environnement confiné…
Pour un enfant possédant un terrain atopique, c'est à dire ayant hérité génétiquement des conséquences du terrain allergique de l'un de ses deux parents, les conséquences peuvent être importantes, voire très importantes. Il ne faut jamais rester en contact avec un environnement pollué par les moisissures.
Une grande quantité de moisissures non-toxiques peut également altérer gravement la santé. En tout état de cause, la détection, l’identification et la suppression des moisissures est indispensable.


Risques sanitaires

Moisissures toxiques les plus communes :

Stachybotrys chartarum
produit des mycotoxines- Irritation de la gorge, du nez, des yeux. .

Fusarium
cause des vomissements, de la nausée, des sinusites, voire des infections au côlon. Les mycotoxines de Fusarium sont classées potentiellement cancérogènes.

Aspergillus responsable d’asthme et d’ infections oculaires et auriculaires.

Aspergillus flavus et Aspergillus parasiticus produisent une mycotoxine appelée aflatoxine, substance cancérogène connue qui peut causer le cancer du foie et celui du poumon.

Aspergillus fumigatus pousse sur des matières organiques et cause des infections chez les gens dont le système immunitaire est faible.

Penicillium provoque diverses réactions allergiques. Cause de pneumopathie d’hypersensibilité .

Aspergillus flavus et Aspergillus fumigatus sont responsables également de l’aspergillose qui est une maladie d’infection des poumons se traduisant par des douleurs thoraciques, une toux sévère, des difficultés respiratoires et de la fièvre. Parfois le visage est enflé. Lorsque cette moisissure entre en contact avec une personne possédant des défenses immunitaires déprimées, elle peut entraîner le décès de la personne . (maladie nosocomiale des hôpitaux)

DEMANDE DE DEVIS

Délai entre prélèvement et résultats: minimum 10 jours


EXPERTISE MOISISSURES AVEC ANALYSE EN LABORATOIRE

Scotch-test ou prélèvement dans l'air


PARTICULIER

ENTREPRISE OU COLLECTIVITE



PARIS ESPACE ECO - POLLUTECNIK 2013 - Mentions légales -
Création de site internet: Cianeo